Sobriété énergétique – les mesures de votre municipalité.

Investie sur la question de la transition énergétique depuis plusieurs années, la ville de Montfort-sur-Meu s’efforce de maîtriser ses consommations d’énergie et d’encourager les comportements éco-responsables de ses usagers. Pour ce faire, elle s’est engagée dans plusieurs actions visant à intégrer les enjeux énergétiques et climatiques pour mieux vivre aujourd’hui et demain.

De nombreuses actions ont été anticipées depuis ces dernières années : réalisation de diagnostics, travaux d’isolation, installation d’équipements performants. D’autres mesures sont accélérées face aux enjeux climatiques et à la flambée des coûts de l’énergie.

Quelques unes des actions mises en œuvre :

  • Éclairage public

> Tous les ans, inclus dans le programme de travaux de la commune, le remplacement des ampoules traditionnelles par un éclairage LED. Cette année, ce sont les rues du Moulin à Vent, de Chateaubriand, du Commandant Charcot, l’allée des Alizées et les Boulevards Foch, Général Leclerc et Surcouf qui en ont été équipées.
Au total : 30 luminaires cette année sont passés à l’éclairage LED. Cette technologie permet une meilleure efficacité lumineuse et un gain d’énergie consommée de l’ordre de 60 à 70%. Ces travaux interviennent dans un programme global de rénovation de l’éclairage public.

> L’extinction de l’éclairage public a lieu une heure plus tôt qu’à l’accoutumé et ce dans tous les quartiers de la Ville.

Les horaires
Jours de semaine et dimanche : de 22h à 6h30.
Samedi : de 23h à 6h30.

  • Les décorations de Noël

Réduction du périmètre des installations et de la durée d’illumination.

Dépose prévue à partir du 5 janvier 2023.

  • Le chauffage

> Température réglée à 19° dans tous les bâtiments publics.

> 15° dans les salles d’activités (hors vestiaires).

> Mise en place d’un procédé de régulation performante :

GTB : système de Gestion Technique du Bâtiment est un système informatique qui s’installe dans un bâtiment et qui va communiquer avec les équipements du bâtiment afin de contrôler ses installations telles que la climatisation, le chauffage, la ventilation, l’éclairage ou encore les systèmes d’alimentation énergétique.

Le complexe du Cosec en a été équipé. Cela permet d’adapter les températures de chauffe, la mise en marche, l’arrêt du chauffage ou encore de l’éclairage en fonction du type d’activité et des horaires auxquelles elles sont pratiquées.
Une sonde est présente à l’extérieur du bâtiment pour adapter au plus juste la consommation en fonction des variations de températures extérieures.

Ce système de régularisation thermique optimisée devrait s’étendre prochainement aux salles Charlet et Batailles.

  • Et plus tard ?

Dans la feuille de route 2023, il est prévu :

> Un audit énergétique sur l’hôtel de Ville et l’école du Pays Pourpré.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×